Actualités à ne pas manquer

On Parle de Souk At-Tanmia

#Startupoftheweek #10 A la rencontre de MAHER OUDIRA, fondateur de Green ALAFCO

#Startupoftheweek #9 A la rencontre de EMNA BEN MUSTAPHA, fondatrice de Aquaspir

#Startupoftheweek #8 A la rencontre de MOHAMED KORBI, fondateur de Deluxe Biscuiterie

Notre impact en Tunisie

161 Lauréats
1137 Emplois créés
16.4 Million TND levés

Qui sommes-nous

Souk At-tanmia représente la plus importante mobilisation d’acteurs travaillant sur la promotion de l’emploi en Tunisie à travers l’appui à l’entreprenariat. Ce programme, qui a vu le jour en 2012, est structuré sous la forme d’un Partenariat impliquant près d’une vingtaine d’acteurs du monde du développement, des institutions publiques et privées, ainsi que de la société civile et académique. Grace à la diversité des partenaires, Souk At-tanmia est en mesure d’offrir un soutien intégré qui combine financement (sous forme de dons) et accompagnement (sous forme de formations, coaching, mentorat, services d’accès au marché et de réseautage). Le Partenariat est également très actif pour favoriser le développement d’un écosystème plus efficace et pour promouvoir la culture entrepreneuriale auprès des jeunes dans le pays. Les synergies et les complémentarités entre les partenaires représentent la force et la particularité du programme Souk At-tanmia.

Une édition pilote du programme a vu le jour en Juillet 2012 et a été suivie par une deuxième édition en avril 2014 et d’une troisième édition en mars 2017.

Restez connecté(é)

Nos Partenaires

Partenaire initiateur et principal coordinateur

Partenaires financiers

Partenaire en cofinancement

Partenaires d’accompagnement

Banque africaine de développement (BAD)

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) est une institution financière multinationale de développement qui a pour mandat de contribuer au développement des Pays africains. La BAD compte 80 membres dont 54 pays africains. La mission de la Banque est de combattre la pauvreté et d’améliorer les conditions de vie sur le continent, via la promotion des investissements à capitaux public et privés en poursuivant une stratégie de développement lancée basée sur « Cinq grande priorités » (à savoir éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie; intégrer l’Afrique; nourrir l’Afrique ; industrialiser l’Afrique ; améliorer la qualité de vie des Africains.).