Actualités
Page d'accueil / Actualités / Actualité
27 SEP, 2018

#STARTUPOFTHEWEEK #16#SOUSSE A LA RENCONTRE DE ,BASMA BEN ALI, FONDATRICE DE GENIE CIVIL INGENIERIE

À la rencontre de Besma Ben Ali, fondatrice Génie Civil Ingénierie

Génie Civil Ingénierie, ou comment casser les stéréotypes ?

Besma Ben Ali a 33 ans, elle est technicienne supérieure en génie civil. Lors de ses études universitaires, elle trouve une idée originale qui consiste à évaluer la résistance des matériaux de construction avant leur utilisation, et propose ensuite aux différentes entreprises concernées, de tester et de valider la solidité de ce qu’elles utilisent dans la construction des nouveaux buildings.

Cette idée se réalise lorsqu’elle s’inscrit au programme de promotion des nouveaux entrepreneurs, encouragé par Souk At-tanmia et financé par la Banque tunisienne de solidarité (BTS), qui lui permet d’acheter le matériel nécessaire à la mise en place de son laboratoire, dans le centre du pays.

Jammal est une ville côtière pas très loin de Mahdia, un pôle assez réputé pour l’industrie textile et du brique. On aurait pensé que Besma se serait plutôt tournée vers les débouchés déjà existants dans sa région natale, mais elle a eu le courage de se lancer dans un domaine généralement masculin et peu glamour pour une femme. Armée de sa blouse blanche de technicienne de laboratoire, elle s’évertue à rendre les constructions plus solides et plus sécurisées.

Son matériel à la pointe de la technologie sert à faire des analyses et procurer des résultats pointus sur les différents matériaux utilisés. Elle dit être restée en contact avec les autres lauréats du concours Souk At-tanmia, afin de renforcer le réseautage et d’échanger sur les difficultés rencontrées par les jeunes chefs d’entreprise, difficultés somme toute bien habituelles pour tout jeune entrepreneur, et surtout pour une femme qui s’implique et s’investit dans un domaine aussi masculin que celui du génie civil.

Basma a eu le courage de se lancer dans un domaine généralement masculin. Crédit photo: Souk At-tanmia

Besma vient de terminer avec succès la phase de lancement de son projet à Jammal et a pu obtenir la confiance de certains entrepreneurs sur différents chantiers de la Tunisie.

Elle a récemment déménagé dans un nouveau local à Sousse, et ambitionne désormais d’agrandir son équipe d’ingénieurs, soucieuse de réussir ce projet original et innovateur, en conquérant le marché national et en décrochant certains des appels d’offres des marchés publics, considérés dans son domaine, comme le graal du génie civil et l’objectif ultime de tout entrepreneur.

Travailler sous contrat avec l’Etat, quelle meilleure preuve de réussite pour une femme qui se taille une part de lion au milieu des hommes. Fidèle aux promesses qu’elle se fait, Basma vient d’être désignée par le ministère de l’Equipement pour contrôler les matériaux de construction d’un nouveau pont à Mahdia. Le coup d’envoi a été donné tout récemment le 1er août.

Lors de ses études universitaires, Basma trouve une idée originale: évaluer la résistance des matériaux de construction avant leur utilisation. Crédit photos: Souk At-tanmia

Dans son secteur d’activité, Besma conclut qu’il est fondamental de s’entourer de gens avisés et de bien se renseigner surtout lors de l’élaboration du plan d’affaires. Pour perdurer sur la route du succès, elle insiste sur l’apprentissage continu à travers les formations. Pour Besma, la singularité du métier rend préférable de développer un portefeuille clients avant de se lancer dans l’aventure.

https://lemanager.tn/g%C3%A9nie-civil-ing%C3%A9nierie-ou-comment-casser-les-st%C3%A9r%C3%A9otypes-521f0568dacf